Formation

2019 : Master en Art Multimédia, Belas-Artes de Lisboa

2017 : Bachelor vidéo-art, E.R.G., Bruxelles

2016 : Diplôme National d'Arts Plastiques, ESA des Rocailles, Biarritz

Mona Convert travaille l’image poétique, sous ses formes et apparitions multiples, en tant que matière première. Sa pratique de la vidéo tend, à partir d’un matériel documentaire et d’une réflexion autour de problématiques politiques et sociales contemporaines (la féminité, la masculinité, la migration, le langage, la vitesse, la pollution, la possibilité du collectif…), à générer des territoires qui permettent à ces questions de trouver une existence déterritorialisée, de se poser hors des limites spatio-temporelles que la vie matérielle leur impose. 

Ainsi, elle trace des lignes de fuite, dessine des cartes de montage, organise des temps de réflexion et de création collectif, déconstruit la narration à sens unique pour tenter de proposer des narrations aux sens multiples, où la poésie, dans sa capacité à « passer de la valeur pour moi à la valeur pour des âmes congénères », est vecteur de partage. 

Avec cet objet immatériel, fragile, survivant, que constitue l’image vidéo, elle tend non pas à créer des archives de notre contemporanéité, dans un temps où l’image nous aveugle de toutes parts, mais à faire résonner ses images dans un espace où notre mémoire peut, par hasard, rencontrer notre futur, dans une zone qui nous offre la possibilité de traverser les temps et les pays, pour nous permettre peut-être, de dire ici et maintenant, avec la conscience nécessaire d’hier, de demain, et d’ailleurs ou autre part. 

* Gaston Bachelard, Fragments d’une poétique du feu, 1988 

membre du collectif chôSe de 2016 à 2018.

membre actif d'Artistes & Associés. 

© 2020 mona convert