1/3

chanteuses d'uz

série de portraits filmés et projection mobile dans le village d'Uzeste durant l'Hestejada. 

durée variable

2019

En août 2019, je suis accueillie en résidence à Uzeste, village des Landes Girondines, par la compagnie Lubat, en compagnie de Carlos Filipe Cavaleiro, Tao Rousseau et Pierre

Richard. Nous nous proposons, durant les trois semaines précédant le festival Uzeste Musical, de réaliser des propositions plastiques et audiovisuelles liées au territoire d’Uzeste et alentour et à ses habitants, pour ensuite les présenter durant la période du festival. Ainsi, lors de ce temps de résidence, je commence à récolter des portraits filmés de gens que je croise dans le village qui chantent des chansons de leur choix. Ce projet  tend  à donner plus de visibilité aux femmes dans l’espace public, notamment à l’intérieur de ce festival qui, malgré ses efforts, offre une programmation majoritairement masculine.

Quelle est la place des femmes dans l’espace public ? Comment donner à entendre leurs voix, diverses, leurs doutes, leurs improvisations, leurs oublis ? Quel est leur rapport au chant, elles qui ne sont pas considérées comme professionnelles, et, de manière plus générale, quel est notre rapport au chant, quelle est cette mémoire qui nous traverse et nous ramène aux comptines de notre enfance ?

Telles sont les questions qui fondent ce projet, évidemment embryonnaire étant donné le court temps de production qui y a été pour l’instant accordé. La forme proposée durant le festival sera une projection mobile, sorte de manifestation ou procession de chants majoritairement féminins dans l’espace du village.

À la sortie des grands concerts sous le chapiteau, nous attendons le public, munis d’un écran de 4 mètres sur 3 mètres, porté par deux personnes. Derrière cet écran, grâce à la maquisarde (tri-porteur équipé de quatre batteries de voitures permettant l’autonomie électrique d’un vidéo-projecteur, d’un ordinateur et d’un système son, nous permettant la projection mobile en espace public) je projette, avec l’aide de mes compagnons de résidence les portraits des chanteurs et chanteuses d’Uzeste. Le public, durant approximativement 20 minutes, marchera derrière l’écran en réalisant un court parcours dans les rues principales

du village.

Un projet soutenu par Uzeste Musical

© 2020 mona convert